Skip to main content

Gestion de la végétation

Tout au long de l'année, le CP effectue toute une gamme de travaux d'entretien sur son réseau. Chaque printemps, le CP reçoit des appels pour l'informer de la présence de végétation le long des voies ferrées (arbres, arbustes, herbes hautes, etc.). Voici des renseignements qui peuvent répondre à des questions sur nos travaux de gestion de la végétation.      

Tous les ans, le CP entreprend un vaste programme de gestion de la végétation sur son réseau. La sécurité étant toujours notre grande priorité, ce programme comprend différents volets qui visent à assurer la sécurité des activités ferroviaires, notamment :

  • le traitement du ballast avec des herbicides pour faciliter les inspections des voies exigées, réduire les risques d'incendie et garantir une zone de déplacement à pied sécuritaire à nos employés lorsqu'ils inspectent les trains;
  • le retrait de la végétation aux abords des passages à niveau publics et privés afin que les automobilistes et les piétons voient bien les trains qui approchent; et
  • l'abattage de gros arbres, par des arboristes reconnus, afin que les équipes de train voient bien les signaux ferroviaires et pour réduire le risque que des arbres ou des branches tombent sur des propriétés adjacentes durant des tempêtes.

En 2015, au Canada, il y a eu 53 incidents de train mettant en cause des intrus, dont 31 ont entraîné des décès. Nous avons constaté que le fait de laisser des herbes hautes sur la partie extérieure de notre emprise décourage les intrusions sur notre réseau (vélo, jogging, promenade avec des chiens, etc.) et améliore la sécurité. Les herbes et le gazon sont toutefois coupés aux endroits qui doivent demeurer accessibles aux employés. Le CP adopte des stratégies de gestion de la végétation différentes dans certaines zones selon le type d'activités ferroviaires qui y sont réalisées.  

« Mener nos activités de façon sécuritaire » fait partie des cinq fondations du CP, et notre programme de gestion de la végétation est conçu afin que nous respections cet impératif.​