Skip to main content

Le CP déclare un résultat par action dilué de 2,34 $ pour le troisième trimestre de 2016 ; le RPA dilué ajusté est de 2,73 $

Version française du communiqué de presse 19 octobre 2016​

La société Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée (TSX : CP) (NYSE : CP) a annoncé aujourd’hui un résultat par action (RPA) dilué déclaré de 2,34 $ ou un RPA dilué ajusté de 2,73 $ et un ratio d’exploitation de 57,7 %, pour le troisième trimestre. Il s’agit du ratio d’exploitation le plus bas jamais obtenu par rapport aux ratios d’exploitation ajustés des trimestres précédents. [1]   

« Malgré la baisse des produits, liée à une récolte tardive des céréales et au contexte économique difficile, notre modèle d’affaires continue d’être efficace en ce qui a trait aux coûts, explique E. Hunter Harrison, chef de la direction du CP. Notre engagement envers l’efficience, l’optimisation des actifs et l’excellence opérationnelle nous a permis encore une fois d’abaisser à un niveau record notre ratio d’exploitation. » 

Si les produits ont baissé de 9 % au troisième trimestre pour passer de 1,71 G$ à 1,55 M$, le résultat par action dilué a grimpé de 15 % pour atteindre 2,34 $ par rapport à 2,04 $ et le résultat par action dilué ajusté est passé de 2,69 $ à 2,73 $, en hausse de 1 %. 

« Compte tenu de la récolte tardive de céréales, de la baisse des volumes de pétrole brut transporté et des défis économiques persistants, exacerbés par le redressement du dollar canadien, nous prévoyons maintenant une croissance du RPA dans la fourchette des cinq pour cent, a expliqué M. Harrison. Si je suis déçu par le fait que nous n’atteindrons pas nos prévisions précédentes, je tire une grande fierté du fait que, malgré ces défis, le CP présentera son ratio d’exploitation annuel le plus bas jamais réalisé. Notre plan d’exploitation inégalé dans le secteur ferroviaire et notre attention continue à l’amélioration du service à nos clients signifient que nous sommes en bonne position pour tirer profit d’une hausse des volumes à l’aube de 2017. » 

​Le CP discutera de ses résultats avec le milieu financier durant une conférence téléphonique qui commencera à 11 h, heure de l’Est (9 h, heure des Rocheuses), le 19 octobre. 

Accès à la conférence téléphonique 

Les participants de Toronto doivent composer le numéro 1 647 427-7450 

Numéro d’accès sans frais avec assistance téléphonique : 1 888 231-8191 

Les participants doivent être en ligne 10 minutes avant le début de la conférence téléphonique.

Diffusion Web 

Nous vous invitons à accéder à la diffusion Web et aux présentations dans la section Investisseurs du site Web du CP à l’adresse http://www.cpr.ca/fr/investors/earnings-releases. 

Un enregistrement de la téléconférence du troisième trimestre sera accessible par téléphone jusqu’au 

16 novembre 2016, au numéro 416 849-0833 ou sans frais au 1 855 859-2056, code d’accès 38019789. ​

La diffusion Web et le fichier audio de la présentation sont accessibles à l’adresse : http://www.cpr.ca/fr/investors/earnings-releases ​

[1] Au troisième trimestre de 2015, le CP avait déclaré un ratio d’exploitation de 55,9 % imputable à la vente du tronçon sud de D&H, un élément qui était exclu du ratio d’exploitation ajusté du CP de 59,9 %, au troisième trimestre de 2015.​

Mesures non définies par les PCGR 

Pour de plus amples renseignements concernant les mesures non définies par les PCGR, y compris des rapprochements avec les mesures définies par les PCGR les plus semblables, voir la section complémentaire ci-jointe, Mesures non définies par les PCGR. 

Note relative aux énoncés prospectifs ​

Le présent communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, qui portent notamment sur nos activités, nos priorités et nos plans, nos prévisions quant à nos résultats financiers, dont nos prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2016, nos perspectives commerciales, nos dépenses prévues en immobilisations, nos programmes et nos stratégies. Ces énoncés prospectifs peuvent aussi comporter, sans s’y limiter, des déclarations sur des attentes, des croyances, des projets, des objectifs, des renseignements sur les hypothèses et des énoncés au sujet de possibles événements futurs, conditions et résultats des activités ou du rendement. Les renseignements de nature prospective peuvent renfermer des énoncés contenant des termes ou des en-têtes tels que « attentes financières », « principales hypothèses », « anticiper », « croire », « s’attendre 

à », « prévoir », « vont », « perspectives », « devraient » ou autres mots similaires qui sous-entendent des perspectives ou des résultats futurs. Dans la mesure où le CP a fourni des prévisions en se servant de mesures financières non définies par les PCGR, il est possible que la Compagnie ne puisse pas fournir de rapprochement avec une mesure définie par les PCGR en raison de variables inconnues et d’incertitudes quant aux résultats futurs. 

Le lecteur est invité à ne pas tabler outre mesure sur les énoncés prospectifs parce que les résultats réels pourraient être très différents des renseignements de nature prospective. Les renseignements de nature prospective ne sont pas garants du rendement futur. De par leur nature, les énoncés prospectifs fournis par le CP sont fondés sur différentes hypothèses et comprennent certains risques et éléments incertains qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des renseignements de nature prospective. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d’autres, les changements dans les stratégies de l’entreprise ; la situation du crédit ainsi que la conjoncture économique et commerciale nord-américaine et mondiale ; les risques liés à la production agricole comme les conditions météorologiques et les populations d’insectes ; la disponibilité et le prix des produits énergétiques ; les effets de la concurrence et les pressions exercées sur les prix ; la capacité de l’industrie ; les revirements dans la demande du marché ; les fluctuations des prix des marchandises ; les incertitudes quant au moment et aux volumes des marchandises transportées par le Canadien Pacifique ; l’inflation ; les modifications aux lois et règlements, y compris la réglementation des prix de transport ; les changements apportés à l’impôt et aux taux d’imposition ; la hausse possible des coûts liés à l’entretien et à l’exploitation ; l’issue incertaine des enquêtes, des poursuites ou d’autres types de réclamations et de litiges ; les conflits de travail ; les risques et obligations résultant de déraillements ; le transport de marchandises dangereuses ; l’échéancier d’achèvement de projets d’investissement et d’entretien ; la fluctuation des taux d’intérêt et des taux de change ; les effets des changements des conditions du marché et des taux d’actualisation sur la situation financière des régimes de retraite et des investissements ; et les événements divers susceptibles de perturber l’exploitation, comme les intempéries, les sécheresses, les inondations, les avalanches et les tremblements de terre ainsi que les menaces pour la sécurité et la façon dont les pouvoirs publics y réagissent, de même que les changements d’ordre technologique. La liste de facteurs qui précède n’est pas exhaustive. Ces facteurs et d’autres facteurs sont décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CP auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. Il y a lieu de se reporter à la « Rubrique 1A, Facteurs de risque » et à la « Rubrique 7, Rapport de gestion – Information prospective » des rapports annuels et intermédiaires du CP sur formulaire 10-K et 10-Q. Les lecteurs sont invités à ne pas tabler outre mesure sur les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes, les estimations et les projections actuelles. Or, il est possible que les prédictions, prévisions, projections et autres formes d’énoncés prospectifs concernant le CP ne se concrétisent pas. Le CP ne s’engage nullement à mettre à jour publiquement ou à réviser d’une autre façon l’information prospective par suite de données nouvelles, d’événements futurs ou d’autres éléments, sauf s’il y est tenu par la Loi. 

À propos du Canadien Pacifique 

Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée (TSX : CP) (NYSE : CP) est un réseau ferroviaire transcontinental au Canada et aux États-Unis qui compte des liaisons directes avec huit ports importants, notamment ceux de Vancouver et de Montréal, fournissant aux clients en Amérique du Nord un service ferroviaire concurrentiel avec un accès aux principaux marchés dans tous les coins du globe. Le CP croît avec ses clients, offrant un éventail de services de transport de marchandises, de solutions de logistique et une expertise en chaîne d’approvisionnement. Consultez le www.cpr.ca pour voir quels sont les avantages ferroviaires du CP. 

Personnes-ressources : ​

Médias 

Martin Cej
Téléavertisseur 24 h sur 24, tous les jours, pour les médias : 855 242-3674 
Martin_Cej@cpr.ca​

Investisseurs 

Maeghan Albiston
403 319-3591
investor@cpr.ca 




See all news