Skip to main content

Le CP déclare un résultat par action dilué de 2,36 $ CA et un RPA ajusté de 2,45 $ pour le deuxième trimestre de 2015

​Version française du communiqué de presse publié le 21 juillet 2015

Il révise ses perspectives de résultats pour l'ensemble de l'exercice 2015

La société Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée (TSX : CP) (NYSE : CP) a annoncé aujourd'hui le bénéfice net le plus élevé jamais réalisé pour un deuxième trimestre​ et le plus bas ratio d'exploitation de l'histoire de la Compagnie pour la période.

Le bénéfice net a augmenté pour atteindre un sommet trimestriel record de 390 M$, ou un résultat par action dilué de 2,36 $, ce qui représente une amélioration de 12 %. Le résultat par action ajusté a gagné 16 %, à 2,45 $. Les produits sont restés essentiellement inchangés, à 1,65 G$.

« Le CP a gardé une approche disciplinée durant cette période d'incertitude économique en ce sens qu'il a trouvé des occasions de contrôler les coûts et d'augmenter son efficience pour braver ces vents contraires à court terme », a dit E. Hunter Harrison, chef de la direction du CP. « Le CP a réalisé cet excellent résultat net en dépit des pressions que la reprise léthargique en Amérique du Nord et la faiblesse persistante de l'économie mondiale ont exercées sur les prix des marchandises, forçant les producteurs à diminuer leur production et à réduire leurs envois. »

POINTS SAILLANTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015

  • Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 10 % et a atteint 646 M$
  • Le ratio d'exploitation est descendu à un niveau record pour un deuxième trimestre, soit 60,9 %, ce qui constitue une amélioration de 420 points de base
  • Le résultat par action ajusté s'est établi à 2,45 $, en hausse de 16 %

« Malgré ce ralentissement économique, l'engagement du CP à offrir le meilleur service au plus bas coût continuera de bien nous servir, a ajouté M. Harrison. L'histoire positive du CP repose sur un modèle d'affaires qui offre de la flexibilité – nous sommes agiles, efficients et capables de nous adapter à l'évolution constante du climat économique. »

ATTENTES FINANCIÈRES RÉVISÉES POUR 2015

La Compagnie prévoit une croissance des produits de 2 % à 3 %, un ratio d'exploitation inférieur à 62 % et un RPA dilué ajusté annuel de 2015 se situant entre 10,00 $ et 10,40 $.

Les principales hypothèses utilisées dans l'établissement des attentes financières révisées pour l'exercice 2015 complet comprennent les suivantes :

  • un taux de change moyen du dollar canadien par rapport au dollar américain de 1,25 $
  • un taux d'imposition effectif (compte non tenu d'éléments ponctuels) de 27,5 %
  • une charge de retraite d'environ 35 M$ au titre des régimes à prestations déterminées, contre un produit de retraite de 52 M$ en 2014
  • des dépenses en immobilisations d'environ 1,5 G$
  • un prix moyen du carburant diesel vendu sur les routes (« DVR ») se situant entre 2,80 $ et 2,90 $ US
  • la conclusion du programme de rachat d'actions actuel avant la fin de l'année civile

De plus, le CP ne sera plus dispensé des obligations d'information périodique imposées par la SEC en 2016, étant donné que la majorité de ses administrateurs étaient des citoyens ou des résidents américains au 30 juin 2015 (la date de référence pour la détermination du statut d'émetteur privé étranger aux fins de la communication d'information à la SEC en 2016). On en est venu à cette conclusion quand il a été déterminé que Stephen Tobias avait démissionné du conseil le 3 juillet 2015.​

Par conséquent, le CP prévoit se conformer aux obligations d'information périodique de la SEC à partir du 1er janvier 2016, déposer un rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 et déposer par la suite des rapports périodiques conformément aux lois canadiennes et américaines.

Mesures non définies par les PCGR

Pour de plus amples renseignements concernant les mesures non définies par les PCGR, y compris des rapprochements avec les mesures définies par les PCGR les plus semblables,

voir la section complémentaire ci-jointe, Mesures non définies par les PCGR.

Note relative aux énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, qui portent notamment sur nos activités, nos

priorités et nos plans, nos prévisions quant à nos résultats financiers, dont nos prévisions

pour l'ensemble de l'exercice 2015, nos perspectives commerciales, nos dépenses prévues en immobilisations, nos programmes et nos stratégies. Ces énoncés prospectifs peuvent

aussi comporter, sans s'y limiter, des déclarations sur des attentes, des croyances, des projets, des objectifs, des renseignements sur les hypothèses et des énoncés au sujet de possibles événements futurs, conditions et résultats des activités ou du rendement. Les renseignements de nature prospective peuvent renfermer des énoncés contenant des termes ou des en-têtes tels que « attentes financières », « principales hypothèses », « anticiper », « croire », « s'attendre à », « prévoir », « vont », « perspectives », « devraient » ou autres mots similaires qui sous-entendent des perspectives ou des résultats futurs. Dans la mesure où le CP a fourni une prévision qui est une mesure financière non définie par les PCGR, il est possible que la Compagnie ne puisse pas fournir de rapprochement avec une mesure définie par les PCGR en raison de variables inconnues et d'incertitudes quant aux résultats futurs.

Le lecteur est invité à ne pas tabler outre mesure sur les énoncés prospectifs parce que les résultats réels pourraient être très différents des renseignements de nature prospective. Les renseignements de nature prospective ne sont pas garants du rendement futur. De par leur nature, les énoncés prospectifs fournis par le CP sont fondés sur différentes.

hypothèses et comprennent certains risques et éléments incertains qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des renseignements de nature prospective. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres, les principales hypothèses énoncées ci-dessus; les changements dans les stratégies de l'entreprise; la situation du crédit ainsi que la conjoncture économique et commerciale nord-américaine et mondiale; les risques liés à la production agricole comme les conditions météorologiques et les populations d'insectes; la disponibilité et le prix des produits énergétiques; les effets de la concurrence et les pressions exercées sur les prix; la capacité de l'industrie; les revirements dans la demande du marché; les fluctuations des prix des marchandises; les incertitudes quant au moment et aux volumes des marchandises transportées par le Canadien Pacifique; l'inflation; les modifications aux lois et règlements, y compris la réglementation des prix de transport; les changements apportés à l'impôt et aux taux d'imposition; la hausse possible des coûts liés à l'entretien et à l'exploitation; l'issue incertaine des enquêtes, des poursuites ou d'autres types de réclamations et de litiges; les conflits de travail; les risques et obligations résultant de déraillements; le transport de marchandises dangereuses; l'échéancier d'achèvement de projets d'investissement et d'entretien; la fluctuation des taux d'intérêt et des taux de change; les effets des changements des conditions du marché et des taux d'actualisation sur la situation financière des régimes de retraite et des investissements; et les événements divers susceptibles de perturber l'exploitation, comme les intempéries, les sécheresses, les inondations, les avalanches et les tremblements de terre ainsi que les menaces pour la sécurité et la façon dont les pouvoirs publics y réagissent, de même que les changements d'ordre technologique. La liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive.

Ces facteurs et d'autres facteurs sont décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CP auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. Il y a lieu de se reporter au rapport de gestion contenu dans les rapports annuel et intermédiaires, à la notice annuelle et au formulaire 40-F du CP. Les lecteurs sont invités à ne pas tabler outre mesure sur les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes, les estimations et les projections actuelles. Or, il est possible que les prédictions, prévisions, projections et autres formes d'énoncés prospectifs concernant le CP ne se concrétisent pas. Le CP ne s'engage nullement à mettre à jour publiquement ou à réviser d'une autre façon l'information prospective par suite de données nouvelles, d'événements futurs ou d'autres éléments, sauf s'il y est tenu par la Loi.

À propos du Canadien Pacifique

Le Canadien Pacifique (TSX : CP) (NYSE : CP) est un réseau ferroviaire transcontinental au Canada et aux États-Unis qui compte des liaisons directes avec huit ports importants, notamment ceux de Vancouver et de Montréal, fournissant aux clients en Amérique du Nord un service ferroviaire concurrentiel avec un accès aux principaux marchés dans tous les coins du globe. Le CP croît avec ses clients, offrant un éventail de services de transport de marchandises, de solutions de logistique et une expertise en chaîne d'approvisionnement. Consulter le site cpr.ca pour voir quels sont les avantages ferroviaires du CP.​

Personnes-ressources : 

Médias

Martin Cej
Tél. : 403 319-7298
martin_cej@cpr.ca
Téléavertisseur 24 h sur 24 pour les médias : 855 242-3674

Investisseurs

Nadeem Velani
Tél. : 403 319-3591
Courriel : investor@cpr.ca

See all news