Skip to main content

Randi Grice, contrôleuse de la circulation ferroviaire

Randi a servi dans les réserves et les forces régulières de la Marine canadienne. Elle a effectué sa dernière période de service à bord du NCSM Provider, basé à la BFC Esquimalt, sur l'île de Vancouver, comme signaleuse navale. 

Lorsqu'elle a pu se prévaloir du Programme de réduction des Forces, en 1995, Randi a décidé que le moment était venu de quitter l'armée, pour des motifs personnels et familiaux. Randi a de l'expérience en communication visuelle pour guider les navires vers le navire-citerne de leur zone de responsabilité en vue de les avitailler en carburant. Ainsi, apprendre à guider des trains comme contrôleuse de la circulation ferroviaire au CP lui a paru une transition de carrière naturelle. 

Elle a dû maîtriser les différences entre la communication par sémaphore et morse et la communication par signaux aux mécaniciens de locomotive et chefs de train à l'aide des technologies complexes de contrôle de la circulation ferroviaire. Mais son dévouement à la circulation sécuritaire des marchandises essentielles n'a jamais failli. Les contrôleurs de la circulation ferroviaire ont la grande responsabilité d'assurer la circulation efficiente et sécuritaire des trains sur l'ensemble des 12 000 milles du réseau du CP. La discipline, la loyauté et le souci du détail sont les qualités développées dans la Marine qui ont bien servi Randi dans sa carrière au chemin de fer.

Après dix années comme contrôleuse de la circulation ferroviaire, elle a bifurqué vers le poste de chef, Approvisionnement aux Services de l'ingénierie du CP. À ce titre, elle achète le matériel nécessaire aux équipes d'entretien de la voie qui installent les nouvelles traverses et le ballast. D'après Randi, une chose n'a pas changé durant ses 21 ans au CP : « la camaraderie entre employés ».